Image Alt

Le musée de la Mode rend hommage à Frida Kahlo

  /  Autour de vous   /  Le musée de la Mode rend hommage à Frida Kahlo

Le musée de la Mode rend hommage à Frida Kahlo

Le musée de la Mode de la Ville de Paris présente, du 15 septembre 2022 au 5 mars 2023, une exposition consacrée à la peintre mexicaine Frida Kahlo, une des plus grandes artistes du XXe siècle. Cette exposition intitulée ”Frida Kahlo, au-delà des apparences”, invite le visiteur à entrer dans l’intimité de l’artiste pour comprendre comment elle s’est construit une identité à travers la manière de se présenter et de se représenter.

Frida Kahlo par Toni Frissell, Vogue US 1937 © Toni Frissell, Vogue © Condé Nast

200 objets pour raconter Frida Kahlo

L’exposition réunit plus de 200 objets provenant de la Casa Azul, la maison de l’artiste mexicaine, à Mexico, transformée en musée. Les visiteurs peuvent, notamment, admirer ses robes traditionnelles, Tehuanas, qu’elle avait adopté pour affirmer sa mexicanité mais surtout pour cacher le corset qu’elle devait porter depuis son accident à l’âge de 18 ans. L’exposition permet, également, de découvrir les colliers précolombiens qu’elle collectionnait, ses corsets et prothèses peintes à la main ainsi que des photos et films illustrant sa vie hors-normes.

Une vie de malheurs

Née d’une mère mexicaine et d’un père allemand, Frida Kahlo (1907-1954) a accumulé les accidents de la vie. Dès l’enfance, elle contracte la poliomyélite qui atteint sa colonne vertébrale et sa jambe droite. Déjà boiteuse, Frida est grièvement blessée, en 1925, dans un accident de bus. Ses blessures l’obligent à rester alitée de nombreux mois puis à porter, un corset, toute sa vie. C’est dans son lit qu’elle commence à peindre. Son sujet : elle-même qu’elle peint grâce à un miroir. Ses autoportraits représentent plus du tiers de ses 143 œuvres.

En 1929, Frida Kahlo épouse Diego Riviera, un grand peintre muraliste. Un mariage houleux marqué par les infidélités répétées du mari bientôt imité par Frida qui entretient notamment une liaison avec Léon Trotski, réfugié à Mexico avant d’être assassiné à coup de piolets sur l’ordre de Staline.

J’ai eu deux accidents graves dans ma vie, dit-elle. L’un à cause d’un bus, l’autre ce fut Diego. Diego fut de loin le pire.”

La Casa Azul, la maison de Frida Kahlo, que l’on peut visiter à Mexico.

Au delà des apparences

Dans un parcours à la fois biographique et thématique, l’exposition retrace la manière dont l’artiste a façonné son image nourrie par son héritage culturel et par son expérience du handicap. Elle met également, en lumière, son passage à Paris, en 1939 et ses relations avec les surréalistes. Notamment André Breton et sa femme dont elle devient l’amie.

La visite se prolonge avec une exposition illustrant l’influence de Frida Kahlo sur la mode contemporaine. C’est encore une source d’inspiration pour les créateurs des marques Chanel, Givenchy, Dior ou Comme des Garçons, Alexander McQueen, Jean-Paul Gaultier, Karl Lagerfeld, Riccardo Tisci, Maria Grazia Chiuri ou Rei Kawakubo. Cette exposition-capsule est proposée jusqu’au 31 décembre 2022 alors que l’exposition Frida Kahlo accueille le public jusqu’au 5 mars 2023.

Palais Galliera, Musée de la Mode de la Ville de Paris

10, avenue Pierre 1er de Serbie – 75116 Paris

De 10 h à 18 h, du mardi au dimanche.

Nocturne les jeudis et vendredis, jusqu’à 21 h.

Fermé le lundi, le 25 décembre 2022 et 1er janvier 2023.

Tarifs : 15 € (tarif plein), 13 € (tarif réduit), gratuit pour les moins de 18 ans

Réservation conseillée : www.billeterie-parismusees.paris.fr

Voici quelques photos de l’exposition…

You don't have permission to register