Image Alt

RUE BOISSIÈRE

  /  Tout savoir sur les rues du 16ème   /  RUE BOISSIÈRE

RUE BOISSIÈRE

Au XVIIIème siècle, la partie située à l’extérieur du mur des Fermiers-Généraux prolongeait la rue de la Croix-Boissière qui était à l’intérieur de Paris. Le nom de cette ancienne rue venait d’une croix à laquelle on suspendait du buis le jour des Rameaux. En 1825, le chemin et la rue furent réunis en une seule rue qui, en 1868, reçut son nom actuel qui ne retint que le buis comme symbole.

RUE BOSIO

Cette rue ouverte en 1882 à Auteuil entre la rue Poussin et la rue Pierre Guérin reçut en 1886 le nom du sculpteur Bosio.

François-Joseph Bosio (1768-1845) est né à Monaco dans une famille d’artistes. Après un long séjour en Italie, il « monta » à Paris en 1808 où, très vite, il s’est fait remarquer. Bas-reliefs pour la colonne Vendôme, bustes du couple impérial et de sa famille, Bosio a été très sollicité.

Rallié à la monarchie en 1814, il devint sculpteur du roi. Parmi ses œuvres de l’époque que nous pouvons admirer de nos jours, citons la statue équestre de Louis XIV de la place des Victoires ou la statue d’Henri IV enfant pour la ville de Pau.  Mais son œuvre majeure demeure le quadrige de bronze La Paix conduite sur un char de triomphe installé au sommet de l’arc de triomphe du Carrousel. C’est lors de l’inauguration de cette sculpture que François-Joseph Bosio reçut le titre de baron.

You don't have permission to register