Image Alt

Avenue du Camoens

  /  Tout savoir sur les rues du 16ème   /  Avenue du Camoens

Avenue du Camoens

Cette courte avenue, tracée entre le boulevard Delessert et la rue Franklin, reçut, dès sa création en 1904, le nom de l’immense poète portugais Luis Vaz de Camoês (1525-1580).

Le Camoens est considéré comme le plus grand poète du Portugal où il fait l’objet d’un véritable culte à l’instar de Shakespeare en Grande-Bretagne.

Sa grande œuvre est l’épopée nationale des Lusiades. Ironie du sort, ce poème épique où il chante la gloire des Portugais (en latin lusitani), les exploits et les découvertes de Vasco de Gama, aurait été composé au cours de l’exil de Camoens à Macao.

Rue Chalgrin

Cette rue est constituée de deux branches en forme de V. La branche Est a été créée en 1825 sous le nom de rue de Bellevue alors que la branche Ouest s’appelait chemin des Bouchers lors de son ouverture en 1856. Ces deux parties ont été réunies en 1865 et reçurent le nom de Chalgrin en hommage à l’architecte de l’Arc de Triomphe.

L’œuvre de Jean-François Chalgrin résume assez bien l’architecture officielle du XVIII  siècle néoclassique. Architecte à la mode, sollicité par tous les grands de l’époque, on lui doit la réfection de la façade de l’église Saint-Sulpice, l’hôtel Saint-Florentin, l’aménagement du Palais du Luxembourg, la restauration du théâtre de l’Odéon et bien d’autres bâtiments détruits depuis. Chargé par Napoléon Ier de concevoir un monument à la gloire de la Grande Armée, Chalgrin a tracé les plans de l’Arc de Triomphe de l’Etoile qui ne sera achevé que vingt-cinq ans après sa mort… sous la monarchie de Juillet

You don't have permission to register