Image Alt

RUE BOILEAU

RUE BOILEAU

Cette ancienne rue des Garennes au XVIIe siècle, allait de l’actuelle rue d’Auteuil à la potence des seigneurs d’Auteuil située à l’emplacement de la place de la Porte de Saint Cloud. Elle devint la rue Boileau en 1792 du nom du poète Nicolas Boileau-Despréaux qui vécut dans cette rue.
Boileau habitait au niveau de l’actuel n° 26 une maison de campagne où il s’était retiré pour soigner son asthme et où il recevait ses amis tels que Racine qui écrivait alors : « Il est heureux comme un roi dans sa solitude ou, plutôt, dans son hotellerie d’Auteuil. »
L’auteur des Satires et des Epîtres, pour ne citer que ses œuvres les plus remarquables, vendit sa propriété en 1709 avant de mourir en 1711 dans le cloître de Notre-Dame.

RUE BOIS-LE-VENT

Cette rue de Passy était déjà pavée en 1720. Elle appartenait alors à la rue de l’Église devenue rue de l’Annonciation. La création de la place de Passy, en 1835, coupa la rue de l’Église en deux rues. Celle située à l’Ouest reçut alors son nom actuel. L’origine de Bois-le-Vent est assez mystérieuse. L’hypothèse la plus plausible semble être le fait que cette rue était alors exposée au vent venu du Bois de Boulogne. Le marché couvert très fréquenté des habitants du quartier date de 1855 mais il ne prit sa forme actuelle qu’en 1873.

You don't have permission to register